Lu sur indexel.net :

Près de 25 % des cadres embauchés en 2008 seront des informaticiens. L’Île-de-France concentre près de 50 % des demandes. Mais les entreprises peinent à recruter, faute de candidatures. Le marché restera donc tendu en 2008.[…]

L’APEC note cependant que les entreprises ont de plus en plus de mal à recruter, faute de candidatures. Le nombre de réponses à une offre a en effet été divisé par deux entre 2004 et 2007. Les entreprises s’adaptent donc en augmentant légèrement les salaires et, surtout, en accélérant leurs processus de recrutement pour ne pas passer à côté des candidats les plus intéressants.

Est-ce le bon moment pour se mettre à son compte ?