Crise économique mondiale, crise du pouvoir d’achat, crise de l’immobilier … crise de l’informatique ?

Lorsqu’on lit les informations économiques de ces derniers jours il est difficile pour un freelance de ne pas se poser la question des conséquences d’une crise économique sur le marché de la prestation informatique. Par exemple, quand on sait que la banque d’affaires Natixis s’apprête à supprimer 1650 emplois (dont 800 chez les prestataires) on peut se demander s’il s’agit du début d’une longue série. Les plus optimistes diront qu’il s’agit d’un cas isolé et que cette banque paye les conséquences d’une mauvaise gestion, les pessimistes au contraire veront l’éclatement d’une bulle high-tech V2.

Si crise il y a, comment va-t-elle se traduire concrètement pour les prestataires indépendants ?

Est-ce que les missions pour les indépendants se feront de plus en plus rare allongeant ainsi le délais de recherche de mission ?

Est-ce qu’il va falloir diminuer significativement ses tarifs pour espérer trouver une mission ?

Peut-être qu’il n’y aura pas de crise en vue et qu’il s’agit juste d’une petite pluie passagère, mais si effectivement il y a une crise il sera difficile d’en évaluer l’ampleur surtout que dans le domaine informatique le seul point de repère en la matière et l’éclatement de la première bulle internet. D’ailleurs si certains lecteurs étaient déjà freelances à cette époque je suis preneur de leur témoignage sur la façon dont ils ont vécu cette période !