Difficile de passer à côté de la crise et des interrogations concernant ses conséquences sur le marché de l’emploi. On a connu la semaine dernière un CAC40 qui a chuté a n’en plus finir, les journaux ne parlent que de cela et forcement les sites IT ne dérogent pas à la règle.

Petite selection d’articles à ce sujet :

  • les SSII françaises touchées par la crise : l’avis de Laurent Bervas, un ancien directeur de SSII  qui travaille désormais dans l’immobilier au Maroc (tiens je me demande s’ils embauchent des indépendants au Maroc), en reprenant différents points liés au fonctionnement des sociétés de services.
  • 2009 sera très très dure : on s’en doutait, les secousses de la crise se ressentiront sur jusqu’en 2009. Amadou Ngom, PDG de Des Systèmes et des Hommes, s’attend à passer une année 2009 mouvementée. Et pour nous les freelances ?
  • Tough times. Tough decisions : des décisions pas faciles à prendre en temps de crise, Seesmic se voit contraint de reduire ses effectifs à cause des turbulences à venir. D’une manière générale les startups devront s’accrocher pour séduire les investisseurs, si vous misez tout votre business model sur la pub vous aurez surement du mal à trouver le grand amour, ne s’appelle pas facebook qui veut ;-)
  • survie et maximisation des profits : et oui, avant on chantait la belle vie dans le monde merveilleux de l’internet, maintenant on parle de survie. L’hiver approche, serez-vous tous debout au printemps prochain ?

J’ai l’impression qu’en période de crise on a tendance à vite interpreter les évenements : un projet qui s’arrête ? C’est à cause de la crise. Un ingénieur en intercontrat? C’est la crise. Un licenciement ? C’est la crise. Le tout est de ne pas sombrer dans la parano, je pense que les conséquences de cette crise ne se sont pas encore faite ressentir à notre niveau, on vera d’ici quelques semaines.

Sinon vous sentez le vent tourner vous ?

PS : dans tout ça on a presque oublié qu’il a fait super beau ce week-end !

crise financière