FreelanceInformatique.com

Le blog d’un ingénieur freelance JAVA-JEE

Le commercial d’une SSII vous appelle et vous dit :

“j’ai une mission à vous proposer mais mon client demande des références afin de valider vos compétences, pouvez-vous me donner les coordonnées de vos responsables lors de vos dernières mission?”

Faut-il alors donner vos références à ce commercial ? A vrai dire cette façon de présenter les choses est assez étrange car dans le cas d’une prestation de services il est assez rare que le client final contacte votre ancien responsable afin de vérifier si vous êtes quelqu’un de fiable. Généralement les entretiens sont faits pour cela et surtout il n’a aucune raison d’appeler votre responsable sans vous avoir rencontré au préalable.

Disons le clairement, c’est le commercial de cette SSII qui cherche à se trouver de nouveaux clients et en gros il vous demande votre coopération bénévole. Personnellement je refuse de donner ces informations, surtout quand cette demande est basée sur un mensonge.

Et vous, comment réagissez-vous face à ce genre de demande ?

En tant que freelance, votre force sur le marché de la prestation vient des compétences que vous pouvez proposer aux entreprises. Pour cela vous devez pouvoir être rapidement à l’aise dans un environnement existant mais aussi apporter une plus value en vous montrant force de proposition pour améliorer les conditions de travail de votre client adoré ! Il est donc important de se former pour rester compétitif sur un marché en constante évolution.

Comment se former lorsqu’on est freelance ? 

1) S’auto-former

La solution la plus courante et la plus naturelle à mon sens. Faîtes de la veille régulièrement, gardez un oeil sur les technologies les plus en vogue et leur utilisation dans les entreprises et n’hésitez pas à mettre la main dans le cambouis lorsque vous n’êtes pas chez le client (surtout si vous êtes en intercontrat!). Et comme on est toujours plus efficace sur un projet concret, n’hésitez pas à créer un projet avec une réelle utilité finale, qui sait ce petit essai sur une nouvelle technologie peut peut-être se transformer en coup de maître très rentable ;-)

Je vous invite également à participer à différentes conférences et autres groupes afin d’échanger avec d’autres acteurs du marché et garder un oeil sur les dernières tendances, très instructif !

2) Se former sur les projets de votre client

L’endroit où vous passez le plus de temps lorsque vous êtes en régie c’est chez le client ! Si par exemple vous êtes amenés à travailler sur un projet de refonte mettant en œuvre une toute nouvelle technologie ou méthodologie de travail, saisissez cette opportunité ! Par la force des choses vous fournirez l’effort nécessaire à la bonne compréhension de ces nouveautés ce qui fera de vous un freelance à jour au niveau des compétences.

N’hésitez pas également à vous montrer force de proposition pour l’utilisation de telle ou telle technologie, ceci sera doublement apprécié si vos conseils s’avèrent efficaces ! Et oui, les clients aiment les gens efficaces (et sont prêts à payer le prix ! )

3) Les formations payantes

De nombreux centres proposent des formations sur de nouvelles technologies ou méthodes de travail (les méthodes agiles par exemple, …). Ces formations sont généralement destinées aux entreprises et représentent un certain coût parfois difficile à assumer pour un indépendant. Toutefois l’investissement peut s’avérer rentable si la formation est de qualité et qu’elle vous est profitable immédiatement !

Et vous, comment vous formez-vous ? Quels sont vos conseils (certifications, auto-formation, …) ?

http://rescoll.fr/blog/wp-content/uploads/2009/01/image-formation-2009.jpg