Démarchage online

Ce matin, alors que je m’apprêtais à préparer la future livraison de mon client adoré*, je reçois un coup de fil d’une personne me demandant si je suis disponible pour leur développer une application en JAVA. Etonné de ne pas avoir à faire à une SSII je demande à la personne en question comment elle a eu mon contact et à ma grande surprise sa réponse était “Dans Google, en tapant “freelance java” ! ”

Après vérification il se trouve que ce blog est plutôt bien placé sur ces mots clés. Alors que j’envisageais ce blog comme un témoignage sur la vie de freelance je me dis qu’il serait peut être pas mal de l’utiliser comme vitrine commerciale et toucher des clients en direct, non ? ;-)

* Cela explique (en partie) le peu de mise à jour de ce blog, mea culpa amigos !

Share and Enjoy

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Add to favorites
  • Email

5 Commentaires

  • 19 mars 2010 - 11:05 | Permalien

    C’est plutôt une très bonne nouvelle que des clients cherchent des freelances java en direct.

    Lui as tu conseillé le site idirect.fr ? Gratuit pour les clients, il ne risque rien d’essayer.

  • 20 mars 2010 - 1:49 | Permalien

    Jean-Baptiste L.> je ne connais idirect que de nom mais je n’ai jamais eu de retour d’utilisateurs (freelances ou clients finaux). Tu l’utilises ? un avis ?

  • 20 mars 2010 - 11:17 | Permalien

    Ca ne marche pas aussi bien que freelance-info pour les freelances car les clients ne sont pas encore assez nomnbreux. En revanche pour les clients, c’est gratuit et ça permet de trouver des freelances :)

    Perso sur 2 mois j’ai eu une offre au forfait que j’ai refusé.

  • 14 juin 2010 - 10:59 | Permalien

    iDirect se développe doucement mais surement. Il est vrai qu’il n’est pas encore aussi connu que les sites usuels qui fonctionnent à 99% avec des intermédiaires – souvent de second niveau – système déplorable tant pour les clients que pour nous, mais ils sont implantés depuis si longtemps qu’ils restent majoritaires.

    Ceci étant on est quand même près de 800 informaticiens indépendants avec plus de 100 acheteurs référencés à ce jour et je maintien les efforts avec la conviction qu’il va se produire un effet de seuil accélérateur à partir d’un certain niveau d’activité.

    La sous traitance en cascade est de plus en plus décriée sur le plan économique et les intermédiaires sans valeur ajoutée dénoncés par tout ce qui traite du commerce équitable. Il n’y a pas de raison que l’informatique poursuive a contre-courant.

    Un témoignage qu’un confrere a écrit récemment sur le hub viadeo de idirect : http://www.viadeo.com/hub/affichefil/?hubId=0021s27ahlrbk24h&forumId=002564wc42qss19&threadId=0021v2q6bku78uss (la SSII multiplie par 2 ses honoraires)

    Cordialement.
    Patrick (le papa de iDirect)

  • 24 juin 2010 - 20:09 | Permalien

    Patrick>merci pour ce retour concernant iDirect. Les efforts pour se débarrasser des intermédiaires sont nombreux mais ce système est tellement ancré qu’il n’est pas simple de le modifier. Est-ce que iDirect est la solution ? L’avenir nous le dira

  • Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *

    *

    You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>