FreelanceInformatique.com

Le blog d’un ingénieur freelance JAVA-JEE

Comment déclarer ses revenus de gérant de société sur le formulaire 2042 ?

C’est simple, suivez le guide :

Gérants ou associés de certaines sociétés  : vos rémunérations (montant total après déduction des cotisations sociales) sont soumises au régime fiscal des traitements et salaires (à déclarer lignes AJ à DJ) si vous êtes :
- gérant majoritaire d’une société à responsabilité limitée (SARL) soumise à l’impôt sur les sociétés ;
- gérant d’une société en commandite par actions ;
- associé ou membre de certaines sociétés qui ont opté pour l’impôt sur les sociétés (sociétés de personnes, EURL, EARL à associé unique ou pluripersonnelle de famille, société en participation ou de fait) ;
- associés de certaines sociétés civiles qui ont opté pour l’impôt sur les sociétés.

Les impôts procèdent ensuite à un abattement de 10% pour le calcul de votre impôt.

http://6loupiots.files.wordpress.com/2009/04/impotsjpg.jpeg

Depuis que j’ai créé mon EURL je n’arrête pas de recevoir du courrier au nom de mon entreprise ! Entre les courriers officiels, de la banque et les brochures publicitaires je dois dire que je suis surpris car je ne pensais pas recevoir autant de lettres ! Difficile de s’y retrouver, surtout que dans certains cas il est difficile de distinguer les documents officiels des publicités car ces dernières emploient parfois un ton qui laisse planer le doute.

Pour l’instant je survole le courrier et laisse les lettres s’accumuler sur le bureau, mais il va vite falloir que je prenne l’habitude de trier mon courrier car je sens que ce n’est pas prêt de s’arrêter de si tôt !

Courrier

Réunir l’ensemble des documents pour la constitution du dossier

Quand on veut monter sa société on sait qu’il faut préparer plein de papiers mais on ne sait pas forcement lesquels. Vous ne savez pas rédiger vos statuts ou votre annonce légale ? Pas de panique ! Vous pouvez récupérer les modèles directement sur le site de l’APCE : cliquez ici ! Vous pourrez y télécharger des modèles et vous n’aurez alors qu’à remplir les cases vides !

Parmi les documents nécessaires il y a deux formulaire particuliers : le formulaire m0 ainsi que le formulaire TNS.

Si vous avez besoin d’aide pour remplir le formulaire m0, cliquez ici ! 

Au CFE - Centre de Formalités des Entreprises

Le CFE se charge de vérifier et valider l’ensemble des documents que vous avez préparés. Une personne vous recevra pour vérifier un à un chaque document et rentrera les formulaire m0 et TNS dans la base informatique. Une fois l’enregistrement informatique terminé on vous remettra des documents prouvant votre passage au CFE. Ici vous avez deux possibilités : soit le CFE envoie les documents au tribunal de commerce, soit il vous les remet et vous allez les déposer vous même. Le tribunal de commerce se situant à côté de mon CFE, j’y suis allé à pied.

Notez que vous pouvez également faire ces formalités directement sur le net sur CFEnet (si votre CFE est équipé).

Au tribunal de commerce

Arrivé au tribunal, vous déposez l’ensemble des documents donnés par le CFE. Vous devrez également payer les frais de greffe. Attention ! On m’avait prévenu que le paiement devait se faire par chèque ou en espèces, pas de paiement par carte ! (pas au tribunal de Pontoise en tout cas …)  Une fois que tout est OK on vous remet alors votre extrait Kbis provisoire où il est mentionné que le numéro d’identification de votre société est en cours d’attribution. Ce document provisoire est utile notamment auprès de votre banque afin de débloquer votre capital.

Une semaine après environ j’ai reçu mon extrait Kbis avec mon numéro d’identification.

Se rendre au centre des impôts

Vous avez 1 mois pour vous y rendre. Le passage au centre des impôts est plutôt rapide. Vous devez seulement enregistrer votre entreprise en y présentant deux exemplaires de vos statuts.  On vous laissera un exemplaire certifié que vous devrez conserver !

Combien ça coute de créer une EURL ?

  • Annonce légale : environ 100€
  • Frais de greffe : environ 83,96€
  • Pouvoir être à son compte : ça n’a pas de prix ! ;-)

Ces derniers jours j’ai effectué beaucoup d’entretiens et d’autres devraient arriver rapidement avec à la clé je l’espère un premier contrat pour une mission. Les choses se passent un peu plus vite que je ne le pensais, plutôt bon signe en tout cas.

N’étant pas spécialement fan des démarches de dernière minute et bien décidé à respecter ma résolution de mieux m’organiser en 2008, je commence déjà à me renseigner sur les différents statuts et aides financières possibles possibles pour un travailleur indépendant.

Voici ma liste de lecture pour ces prochains jours :

  • APCE , l’agence pour la création d’entreprise: LE site de référence qui contient toutes les informations nécessaires pour aider à la création d’entreprise.
  • Créer une entreprise , la création d’entreprise pas à pas: un site qui aborde les différents points liés à la création d’entreprise notamment les aspects de financement et forme juridique qui m’intéressent particulièrement.
  • NetPME, la référence de l’entrepreneur : site très complet avec des fiches conseils mais aussi la possibilité de consulter des outils pratiques tels que le calendrier fiscal et social.
  • RSI, régime social des indépendants : toutes les informations sur le régime social dédié aux indépendants et la mise en place d’un interlocuteur unique pour les chefs d’entreprise indépendants.

Je recherche aussi un site du style “comment faire aimer les démarches administratives à quelqu’un qui n’aime pas ça du tout”, si vous en connaissez n’hésitez pas je suis preneur !

En attendant cela me fait pas mal de choses à étudier, je ferai une synthèse sur ce blog dès que j’y verrai un petit peu plus clair … so stay tuned !

Création d'entreprise

C’est décidé, je me mets à mon compte, je passe indépendant, je travaille en freelance !

Certes en passant freelance je décide de renoncer à un certain confort que j’avais acquis en tant que salarié chez mon ancien employeur : un poste à responsabilités, un bon salaire, un environnement dans lequel j’avais mes marques et que je maitrisais. Pourtant depuis quelques mois, et à cause (ou grâce, c’est selon) de cette désagréable impréssion de me laisser mourir sur ma chaise de développeur java, j’ai compris que j’avais besoin d’un peu de changement.

Différentes possibilités s’offraient alors à moi :

  • rester chez mon employeur en me disant que c’est passager (un peu long le passage …)
  • rechercher un peu de changement chez un autre employeur ce qui à mon avis n’aurait fait que repousser mon envie de créer ma structure
  • créer ma propre entreprise et rentrer dans le monde passionnant de l’entrepreneuriat !

Après avoir longuement réfléchi, j’opte pour cette dernière option en sachant ce que je perds et en espérant que de belles choses m’attendent pour la suite ! Alors évidemment le risque existe, il fait même partie du jeu et j’en ai bien conscience, mais si aujourd’hui je prends le risque d’aller au bord de la falaise c’est pour espérer pouvoir profiter d’une vue magnifique (c’est beau non ?) !

Par le biais de ce blog je vous propose donc de partager avec moi cette aventure, de la création de l’entreprise jusqu’à la fin que j’espère la plus lointaine possible en espérant que ce retour d’expérience sera profitable à d’autres.

Vivement la suite !